Un mois de rêve à la conquête de l’ouest…

Après un départ un peu retardé par des problèmes de Visa qui m’a fait rater mon vol et arriver 3 jours plus tard, je suis finalement arrivée à Salt Lake City le lundi 5 Août au soir, où Stéphane m’attendait donc depuis 2 jours. Direction le parc de Yellowstone à 6h de route de Salt Lake City, dès le lendemain matin.

Yellowstone National Park

Le parc de Yellowstone est un parc immense, un des plus grands des États-Unis. A titre de comparaison, il est aussi grand que la Corse… Le voyage ayant été écourté, on n’avait que 2 jours et demi à passer à Yellowstone, alors qu’il en faudrait au moins 5 pour prendre toute la dimension de ce parc. Ce parc a la particularité d’avoir une vie sismique et volcanique très active. Ici on sent vraiment le centre de la terre très proche de nous. Il nous rappelle à quel point on est tous petits. Le parc est rempli de geysers, sources chaudes d’acide et de souffre de milles couleurs, fumerolles, etc. 

Je me suis sentie à Yellowstone  comme une enfant émerveillée. Je n’avais jamais rien vu de semblable. Ca bouillonne ici. L’énergie de la terre est vraiment très forte, et les phénomènes naturels sont simplement incroyables.

Grand Prismatic Spring

A peine arrivés, on est allés directement découvrir la Grand Prismatic spring, une source chaude à 70 degrés remplie de souffre et de bactéries qui confèrent au lieu une couleur si caractéristique. Ce sont les images de la Grand Prismatic Spring qui m’ont donné envie d’aller découvrir Yellowstone depuis toujours. L’émotion était au Rendez-vous dès la première source, au bleu infini…

On a découvert la grand prismatic spring par des passerelles qui longeaient la source, puis d’un point de vue en hauteur, qui nous a permis d’admirer toutes les nuances de couleur.. C’était un moment magique et une magnifique introduction du parc.

Nos 2 jour suivants nous ont permis de découvrir quelques autres beautés de ce parc :

Mammoth Spring 

Mammoth Spring est une source d’acides, de souffre et de bactéries, qui s’écoule en terrasses. Encore un endroit mémorables et les reflets de cette source, et les arbres morts au milieu nous ont donné l’impression d’être sur une autre planète.

Le Grand Canyon de Yellowstone 

Quelle surprise que l’arrivée dans le cœur du Canyon quand nous avons vu la cascade… On ne s’attendait pas a voir une cascade aussi puissante, et la vallée montagneuse dans laquelle coule la rivière de Yellowstone en fait un endroit unique.

The Old faithful 

C’est le geyser le plus grand du parc, qui s’anime toutes les 90 minutes à peu près et qui s’élève à plus de 50m de haut. C’est l’attraction touristique du parc, mais ce qui nous a le moins impressionnés. On était bien plus attirés par les bassins aux milles couleurs de upper geyser bassin, juste à côté.

Upper and Lower geyser bassins

Ces 2 spots sont en fait immenses, et demandent une bonne quinzaine de kilomètres de marche pour les découvrir, la plupart sur des passerelles en bois qui sillonnent entre les bassins , fumerolles, petits geysers, bains d’acide bouillonnants aux eaux limpides et au bleu infini…. Une merveille de la nature

Yellowstone est pour moi dans le top 3 des plus beaux parcs de Etats-Unis. J’ai été fascinée par ses bassins aux milles couleurs, par la taille du parc, par sa vie sauvage, et par la force de la nature que l’on ressent ici comme nulle part ailleurs.

Un petit week-end à San Francisco avant de repartir à la conquête des parcs

Après Yellowstone, nous avons pris un vol pour San Francisco, le temps pour moi de retrouver mon amie Sonia, que je n’avais pas vue depuis 5 ans, et de faire découvrir la ville à Stéphane. Je reviendrai 3 fois à San Francisco au cours de ce voyage car c’est une ville dans laquelle je me sens bien, et où j’avais envie de poser mes valises plus longtemps en Septembre.

Nous avons également découvert la magnifique baie de San Francisco et le parc de Red wood, unique en son genre.

Yosemite National park

La semaine suivante, direction Yosemite. Ce parc est connu pour sa vie sauvage, ses randonnées incroyables et surtout pour l’escalade. C’est la Mecque des grimpeurs, et Stephane voulait évidemment voir El Capitan, la plus grande falaise du monde..

La premiere impression de Yosemite était assez décevante. Ok El Capitan est grandiose et la vue du haut du parc, à glacier point est sublime, mais la pierre me suscite beaucoup moins d’émotions que l’eau, et je reste sur ma faim après en avoir pris plein les yeux à Yellowstone.

Heureusement, la journée du lendemain va nous faire changer d’avis. Dès l’entrée dans le parc, j’aperçois un petit ours sauvage…. Quelle bonheur de pouvoir en approcher et photographier un de près….

Après notre rencontre avec ce petit ours, on part faire la randonnée de Vernall falls. La randonnée longe une rivière, pour finir à sa cascade en hauteur. Des spots photos sublimes, des cascades magnifiques, des arcs en ciel à n’en plus finir au cœur des chutes d’eau….. un moment magique et fort en emotions. On a presque regretté de ne pas avoir assez de temps pour continuer et monter jusque-là cascade suivante,  à Nevada falls.

Après Yosemite, on avait besoin de se poser un peu, et on est allés au bord d’un lac aux eaux limpides  à plus de 2000m d’altitude : Le lac Tahoe. La ville de South Lake Tahoe est à la frontière entre le Nevada et la Californie…. Ce qui fait qu’il y a des casinos dans la moitié de la ville.

Après le lac Tahoe, retour vers San Francisco pour aller chercher les enfants de Steph à l’aéroport, qui nous rejoignent pour la deuxième partie du séjour.

Deuxième quinzaine en famille 

La découverte de San Francisco avec les enfants de Steph a été très différente, mais très sympa aussi. Ballades à vélo le long de la baie et sur le pont, ride a bord des fameux tramways San Franciscains, visite du fisherman’s wharf et de sa communauté d’otaries et visite de la prison d’Alcatraz, qui leur a beaucoup plu.

Séquoia park, une découverte énergisante 

On avait choisi Sequoia park pour faire plaisir aux enfants, qui voulaient voir un peu de vert avant les paysages arides de l’Ouest Américain… Et ils ont vraiment bien fait de nous y inciter…..

Quelle énergie et quelle beauté ce Sequoia park. On y retrouve les plus vieux arbres du monde, certains, tels que le General Sherman Tree, on plus de 1000 ans et un tronc de 12m de large….

On a été bluffés par la beauté de ces arbres millénaires et par l’énergie qui règne ici. 

Il suffit de prendre le temps “d’embrasser” ces arbres pour sentir toute cette énergie qui circule….. expérience unique….

On a vraiment l’impression que les arbres vivent en tribu et communiquent entre eux, c’est magique d’être au milieu de tout ça.

Las Vegas, crazy as usual

On ne peut pas dire que Las Vegas soit une grande nouveauté pour moi, après y avoir été 5 ou 6 fois pour des salons internationaux. Mais je dois dire que j’adore revenir ici. Évidemment ce lieu est un désastre écologique, une honte même quand on voit tout ce gaspillage d’eau et d’électricité. Mais c’est aussi un lieu dingues, un lieu de fête comme nulle part ailleurs. L’atmosphère qui y règne me met toujours en joie, et me rempli d’énergie.

Après Vegas, et un petit stop sur les vestiges de la Route 66 à Seligman, on a filé vers le Grand Canyon, et on l’a découvert de la meilleure manière…. un petit tour en hélicoptère….. Majestueux évidemment, surtout vu du ciel…. 

Le Grand Canyon sera toujours incroyable. Mais le fait de l’avoir déjà vu 4 fois (au detours de mes précédents trips à Las Vegas pour des salons) le rend moins impressionnants à mes yeux que Yellowstone, Antelope Canyon ou Bryce Canyon.

Antelope Canyon

Ces 2 canyons (Lowe et Upper) sculptés par le sable, le vent, et la pluie sont des joyaux de la nature. Un des plus bel endroit qu’il m’ait été donne de voir dans ce monde. On s’immerge dans le canyon, et on admire ces couleurs ocres aux milles facettes, sculptées par les vents au fil des années. La couleur change au fil de la journée et des rayons du soleil qui arrivent à pénétrer dans le canyon. Une expérience vraiment magique.

Horseshoe Bend

Le soir, nous avons pu admirer le coucher du soleil à Horseshoe bend, un canyon en forme de fer à cheval où passe le Colorado. Encore un moment intense en émotions tant l’endroit était magnifique et le moment magique….

Monument Valley

Monument Valley est le royaume des cowboys dans l’imaginaire collectif. C’est ce qu’on vient chercher quand on part faire un voyage dans l’Ouest Américain. 

Je dois dire qu’on a vraiment pas été déçus par l’endroit. Des étendues immenses, des “mesas” et des “butt” (les colonnes de pierres de monument valley s’appellent mesa quand elle sont plus larges que longues et butt quand elle sont plus hautes que larges) tout autour de nous. 

Un vrai paysage de far-west, et un cheval en prime pour faire la photo a la John Wayne…. On s’y est presque crus l’espace de quelques heures….

Arches National Park 

On a hésité avant d’aller à Arches et on a pas été déçus. Des arches de pierre ocre partout dans le parc formées par l’érosion, et entourées d’autres paysages lunaires et magnifiques, encore une bien belle découverte 

Canyonland 

Le parc de Canyonland détient la plupart des paysages de l’Ouest Américain dans un seul parc. Encore des Canyons vertigineux comme au grand Canyon, La green river et le Colorado en toile de fond, et une sublime arche avec des hoodoos dans le fond à Mesa Arch…. On y est passé un peu vite, mais ce parc mériterait d’être exploré plus en profondeur…. Enfin on y a quand même vu de jolis paysages…..

Bryce Canyon

J’avais déjà découvert Bryce Canyon en hiver il y a 5 ans. Cette fois, on a décidé d’aller vivre le Canyon de l’intérieur, et d’aller faire une randonnée de 5 km au fond du canyon. Quelle expérience! Si la descente était raide, l’arrivée en bas était magique. On se sentait si petits au milieu de ces immenses colonnes de pierre ( appelées Hoodoos). Les paysages sont lunaires et on a sillonné entre les hoodoos pendant près de 2 heures, à découvrir ces lieux hors du commun, et en ayant tous la sensation d’être vraiment en train de vivre quelque chose d’exceptionnel.

Bryce Canyon était l’ultime étape de ce fabuleux mois aux États-Unis, en compagnie de Steph et de ses enfants. Un mois magique, haut en couleurs, et en émotions. Quel bonheur de pouvoir partager ces lieux uniques avec les gens qu’on aime…

Le départ et les aurevoirs ont été difficiles….. Ce n’était vraiment pas facile pour moi de les laisser partir et de continuer à trouver du sens a ce voyage seule, après un mois aussi riche et intense. J’aurai envie de reprendre un avion dans l’autre sens et de repartir avec eux. Mais il est temps pour moi de faire le point sur moi-même, de prendre le recul dont j’ai besoin pour pouvoir mieux avancer à mon retour, et ce chemin, je ne peux que le faire seule….

La transition se fera en douceur car je suis accueillie à Hawaï par un couple d’amis qui m’est tres cher, Fleur et Markus. Ils sont en tour du monde familial avec leurs 3 enfants depuis le mois de Février,  et on s’était promis de se retrouver à Hawaï….


1 réflexion sur « Un mois de rêve à la conquête de l’ouest… »

  1. Magnifiques photos Aurel

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close