San Francisco, cosmopolite et unique en son genre

C’est la troisième fois depuis le debut de mon voyage, que je passe par San Francisco. On y a passé un week-end en amoureux avec Stéphane debut Août , et on y est retourné avec ses enfant 10 jours plus tard. J’y étais déjà allée de nombreuses fois pour le boulot et pour voir mon amie Irlandaise Sonia, qui y vit depuis 10 ans. Cette fois j’avais envie de redécouvrir cette ville que j’aime tant en prenant mon temps. Je voulais prendre du temps avec Sonia, mais également profiter de cette ville sans y passer encore une fois en coups de vent. J’ai donc arpenté la ville à pied et à vélo avec Sonia, en marchant une quinzaine de kilomètres par jours, au milieu des “hills” interminables, mais qui font la singularité de cette ville si particulière.

Un petit plan pour vous permettre de vous repérer.
Vue sur le Golden gate de Fillmore street

Les rues de SF

Sonia vivant en plein cœur de la ville, sur une colline, je n’ai jamais autant “escaladé’ de rues que pendant ces 10 jours à SF. Même pour aller faire son linge à la laverie il fallait grimper 🧗‍♀️… Mais ces rues sont si belles, et les vues d’en haut sont si époustouflantes que ça vaut bien la grimpette…

La city

La City de San Francisco est le quartier d’affaires qui grouille évidemment de monde. Cependant, la ville a quand meme réussi a en faire un quartier agréable, notamment en y installant une coulée  verte, à l’image de la high line de New York, ou de la coulée verte de Paris.

Ballades le long de la baie

Comme on le voit sur le plan plus haut, la baie de San Francisco est immense, et la ballade entre le bay bridge et le Golden Gate Bridge fait presque 10 km.

On en a fait une bonne partie à vélo, jusqu’à Sausalito, de l’autre côté du pont

Chinatown

Chinatown n’a jamais été un quartier qui m’a inspiré dans SF. Pourtant, en prenant le temps de traverser ce quartier à un horaire different, avec beaucoup moins de monde, je dois dire que j’a été finalement charmée par l’ambiance, par ses façades colorées, et par la vie qui y régnait.

La Wine Valley : Napa et Sonoma Valley

Californie rime évidemment pour moi avec vins californiens. J’ai eu la chance d’avoir les conseils avisés d’une amie d’un ancien collègue, qui a travaillé dans la Sonoma Valley pendant plus de 15 ans. Elle a pu m’aiguiller quant-aux vignobles à visiter, et sur leur manière de travailler la vigne.

Je dois dire que j’étais comme un poisson dans l’eau quand on a fait le tour de la propriété BENZINGER. Ce vignoble magnifique, 100% en biodynamie, nous a vraiment enchanté. C’est rare de pouvoir mêler degustation et visite du vignoble mais et qui plus est de déguster dans le vignoble… Une tres belle experience.

Nous avons également pu déguster les vins de St Francis et de Wellington. Bien différents, ceux de Wellington étaient vraiment exceptionnels, surtout le Zinfandel rouge sur des vieilles vignes de 1882… 🍷

San Francisco côté fooding

San Francisco est une des villes des États-Unis les plus “alternatives” en terme de fooding. Les avocados bars ont envahi les rues, au milieu des restos de toutes nationalités. Les festivals de food truck ont désormais pris leurs quartiers permanents dans des emplacements tendance, sur les docks, dans le parc du Presidio , ou à Fort Mason. Même si les food trucks de SF n’ont plus rien de l’idée originale…. Les prix sont quasi les meme que dans des restos, et le tipping est de rigueur. L’ambiance est tres sympa cependant…

Mais mon endroit préféré restera le fisherman’s wharf, pour ces délicieuses clams showder, et ses crab sandwiches 🦀. Il faut savoir que San Francisco a toujours été te un port de pêche, et les stands et petits restos du port sont les mêmes qu’au debut du siècle…

Mais derrière cette ville incroyable se dresse un tableau un peu moins rose pour les gens qui y vivent. La presence en masse des start-ups les plus dynamiques des États-Unis, ont fait doubler les prix des loyers en 10 ans. Vous vous retrouvez à payer 2500 USD (hors charges) de loyer pour 25m2 dans le quartier de Fillmore, ou presque partout dans la ville. SF est devenue la ville la plus chère des US, et beaucoup de gens sont laissés sur le carreau. La pauvreté a beaucoup augmenté et il y a de tres nombreux sans abris dans certains quartiers de la ville..

Je vois cette ville et le régime Américain en général , avec mes yeux de Française…. mais le sort est rude je trouve. La pression exercée sur les employés est tres importantes, et vous pouvez vous faire virer du jour au lendemain….. Derrière la positive attitude qu’ont la plupart des Américains, se cache un tableau un peu triste je trouve.

Mai cela n’enlève rien à la beauté de cette ville incroyable, aux milles facettes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close